Vous êtes ici : Accueil > Équipe LEMMA > Étude des Matériaux par Microscopie Avancée (LEMMA)

Étude des Matériaux par Microscopie Avancée (LEMMA)

Publié le 22 mars 2022
Responsable du LEMMA

Thierry DEUTSCH (par interim)
Laboratoire d'Étude des Matériaux par Microscopie Avancée (LEMMA)
CEA-Grenoble
17 avenue des Martyrs
38 054 Grenoble cedex 9
Tel. : 04 38 78 20 73
Fax : 04 38 78 58 17

Membres du LEMMA
Permanents
Denis JALABERT
Pierre-Henri JOUNEAU
Bérangère MOREAU
Hanako OKUNO
Éric ROBIN
Jean-Luc ROUVIÈRE (Biography - email )

Non-Permanents
Dorde DOSENOVIC
Matthieu JOLLY
Kshipra SHARMA

Présentation

Le LEMMA se consacre à l'étude de la structure et des propriétés des matériaux à l'échelle atomique en développement de nouvelles méthodologies autour de la microscopie électroniques et ionique qui est son dénominateur commun. Le spectre des matériaux étudiés est large et s'étend des cellules biologiques jusqu’aux nano-objets pour l’énergie en passant par les matériaux 2D et le nanomagnétisme. Les études mises en oeuvre sont soit portées par les membres du laboratoire soit développées en collaboration locale, nationale ou internationale. Le LEMMA participe activement à la vie de la Plateforme Nano-caractérisation (PFNC) qui joint notamment l’expertise en microscopie du Liten et du Leti à Minatec au CEA Grenoble.

Chaque membre du laboratoire conduit ses recherches propres et agit collectivement pour la formation des utilisateurs locaux et extérieur (via notamment le réseau réseau METSA dont il est partie prenante) en microscopie électronique et ionique, l’encadrement des stagiaires, doctorants et post-doctorants du labratoire, l’entretien du parc instrumental, la diffusion de la recherche et l’interaction avec les autres plateforme de microscopie grenobloise (IBS, Institut Néel,…).

L’expertise de ses membres couvre la tomographie par microscopie ionique, la haute résolution corrigée (TEM et STEM), la cartographie de propriétés physique par 4D-STEM, Ptychographie et Holographie électronique, l’analyse chimique EDX et EELS. Toutes ces techniques sont implémentées et développées avec une approche quantitative à travers les méthodes in-situ (température, injection de courant, application de champs électromagnétiques) et les développements autour du traitement d’image (segmentation, reconstruction, spectroscopie).